Si Marie-Paule Marbach puise ses racines dans la méthode Graham, elle ne s’y enferme pas et élabore son propre style. Durant 10 ans, elle crée, soutenue par la Ville de Strasbourg, le Conseil Général du Bas-Rhin et la DRAC.

Très à l’écoute du corps sensible, au mouvement dans sa singularité,
sa gestuelle est générée par le rythme du souffle
ainsi que par un dynamisme à la fois émotionnel et spatial.
Ses créations s’ouvrent à des univers très divers, par exemple :

 

Celui de la musique savante et vivante
avec l’ensemble instrumental Volutes :

... • Bois d’errance (Strasbourg 1995), musique de Chostakovitch
... • Désir de pierre (Ostwald 1997), musique de Prokofiev, Webern

Celui de la marionnette avec C. Heckel, marionnettiste :
... • Confidences de Luna (Strasbourg 2000)

Celui de l’Hôpital psychiatrique avec une création
réunissant patients et artistes professionnels
(6 patients, 2 danseuses, 1 comédien) :
... • Ce matin-là (Brumath 2003)
... • La Traversée (Brumath 2009, projet DRAC)


Photo : Jean-Paul Marbach

Elle organise également
pour les amateurs et à partir
d’une recherche collective,
des ateliers-spectacles.

Ceux-ci servent également
de tremplin à des danseurs
en formation professionnelle
pour la présentation de solos.

 
 
J’aime éveiller la curiosité du corps, surprendre, pour ne jamais tomber dans la routine.

Dans mon cours, j'insiste sur le ressenti corporel. L’énergie respiratoire est le moteur du mouvement.

A partir de la sensation du poids et de la suspension, le corps s’entraîne à la technicité en abordant
les déplacements au sol, les spirales, les balancers, les chutes, les tours, les équilibres et les déséquilibres,
la dynamique des jambes, du dos et des bras et les déplacements au sol.

J’encourage l’écoute du geste, sa musicalité, ses nuances, ses contrastes.

Dans mes enchaînements, je donne de l’importance à la conscience de l’espace : les multiples espaces de son corps, l'espace de l'autre, l’espace au-delà de soi.

La danse naît, au delà de la forme du mouvement, dans ce trajet d’énergie et d’expressivité reliant un geste à un autre.

J’invite à rester authentique dans son appropriation de la technique !

Quelques mots de mes élèves :

Anne V. :  « Le cours demande de la précision et de l'exigence, une écoute des dynamismes internes,  mais on est dans l'instant présent, sans prise de tête ».
Daniel M. : « Les musiques sont stimulantes, colorées, et puis il y a le plaisir, l’impulsion ! »
Michèle S. : « Je résume le cours en quelques mots : souffle, sensations, liberté de l’espace… »

 
 

• Cours techniques adultes (1h15) :
3 niveaux (débutant-moyen, intermédiaire, avancé).

• Cours particuliers (1h) :
pour ceux ou celles qui préparent un solo pour une épreuve de danse : baccalauréat, professorat de danse ou autre cursus.

• Cours pour enfants (1h)

Cours adaptés pour mini-groupe sur demande

Stages de week-end :
possibles sur demande d’un groupe ou d’une structure.

Pour des infos sur les horaires, lieux et tarifs, cliquez ici.

J’organise pour les amateurs des ateliers-spectacles avec des petits groupes à partir d’un thème :
nous menons une passionnante recherche collective.

 

Ces ateliers-spectacles servent également de tremplin à des danseurs en formation professionnelle pour la présentation de solos.

 
 

Il se compose de courtes séquences de mouvements enchaînés au sol uniquement, développant la prise de conscience respiratoire, l’étirement, la souplesse articulaire, le renforcement abdominal sans violence, la fluidité du dos, l’élasticité musculaire.

Il favorise une grande conscience du corps, une bonne mise en jeu des appuis, de la musculature profonde, grâce à l’excellent partenaire qu’est le sol.

Je propose un travail vraiment complet sur le corps, à la fois dynamique et détendant :
en fin de séance, on se sent délié, léger et tonique.

La barre à terre constitue aussi une bonne préparation au cours de danse contemporaine.

• Cours adultes (1 h) : tous niveaux.

Pour en savoir plus sur les horaires, les lieux
et les tarifs, cliquez ici.

 
 
Dans cet atelier je développe un travail très progressif sur la conscience du corps en mouvement, selon les critères de la danse contemporaine. Puis vient la recherche d'expression personnelle, de communication par le geste, voire de danse-contact.

La façon d'aborder la gestuelle doit tenir compte des modifications du comportement corporel dû à l’handicap, ou à la maladie :
c'est un grand travail d'observation, d'adaptation pédagogique dans l’instant présent.
Cette adaptation est constamment à réinventer.

Au début, les séances sont très cadrées pour sécuriser le groupe.
Emerge progressivement chez chacun une curiosité des possibilités de son corps, puis le plaisir de danser seul ou en contact avec l'autre.

Cet atelier peut aboutir à la création d’une chorégraphie.

 

• Cours réguliers d’1h  à 1h 30 hebdomadaires
sur demande d’une structure.

Structures concernées : CAT, IMPRO, Hôpital psychiatrique, autres structures accueillant des personnes déficientes.

Pour me contacter, cliquez ici.
 
- Parcours PRO - La danse - La sophrodanse - La sophrologie - Infos pratiques - Me contacter - Liens - Accueil -